lacasetik: une boutique EN LIGNE solidaire avec le village de sabon'guida au niger

QUI SOMMES-NOUS ?

LE PONT DE LA MAGGIA, Association d’échanges Solidaires, Écologiques et équitables entre le NIGER et la France, POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ÉCOLE MIXTE RURALE ELEMENTAIRE DE SABON'GUIDA, ADER, NIGER.

Le PONT part d’un constat simple : le Niger compte parmi ses richesses un grand nombre d’artisanes et d’artisans dont les productions sont variées et de grande qualité.

 

L’un des objectifs du PONT est d’intensifier ses échanges avec le Niger. Les échanges vont dans le sens : développement de la vente donc accroissement de la rémunération des artisans. L'association LE PONT DE LA MAGGIA garantit un prix d’achat équitable. En plus du soutien de la production traditionnelle et de la valeur écologique des produits, LE PONT souhaite que les clients soient conscients de participer à un acte responsable de développement durable des échanges. L’artisane ou l’artisan est correctement rémunéré, donc libre et conserve sa dignité et sa culture.  

 

 

 

Excédents des ventes en France réinjectées dans la pérennisation des achats aux artisans ; dans l’équipement et le développement de l’école du village ; dans le fonctionnement de l’association.

 

Un cercle vertueux qui dépend des débouchés que LE PONT trouve en France! Alors,  sur lacasetik.fr ou sur les foires et marchés, achetez Solidaire!

 

 

 

2007

 

 

Construction avec les villageois de SABON GUIDA d’une case santé, d’une case d’accueil et d’une Mairie-MJC.

 

Confections de briques en torchis , Fondations,

 

Case traditionnelle Le site du PONT DE LA MAGGIA à Sabon’Guida

 

Défi : La grande Case Santé et son toit de trente mètres de diamètre.

 

 

2008

 

Près de 80 enfants du village sont scolarisés en 2008. Un maître d’école, Mr Issa a été détaché par l’Etat Nigérien à l’appel du COGES, comité de gestion de l’école du village.

 

Le Pont fait dons de cahiers, ardoises, bics, craies, manuels scolaires pour les écoliers.

 

Le panneau du village, réalisé par les élèves.

 

La première classe en paille de mil.

 

Une aide en liquide est donnée aux membres du Comité de Gestion de l’école pour la construction d’une classe en dur.

 

D’importants travaux de réfection des toitures des bâtiments du PONT sont réalisés durant la mission 2008, de nouveau avec la participation volontaire et rétribuée de tout le village.

 

 

2009

 

L’école grandit : deux classes, cent cinquante élèves.

 

Les élèves accueillant la délégation du PONT en partenariat avec l’association THIEBON Niger partenaire d’EMMAÜS en France.

 

Au fond, la première classe en briques de torchis, la seconde en hangar.

 

Enfants du CP et du CE1 reçoivent un parrainage en fournitures pour l’année scolaire 2009-2010.

 

Don d’une ONG locale, Thiébon, partenaire d’Emmaüs Labarthe-sur-Lèze (31), un fauteuil roulant.

 

Aide en liquide aux hommes du COGES pour construire la deuxième classe en 2010.

 

Soutien identique et aide à l’obtention d’un agrément aux mères éducatrices de l’AME.

 

Soutien aux commerçantes du marché local d’Ayawane par l’achat d’artisanat de vannerie

 

PRISE DE CONTACT AVEC LES GROUPEMENTS DE FEMMES DE L’ADER AU NIGER

 

NIAMEY/ SAFEM (salon de l’artisanat des femmes africaines

 

2010

 

SABON GUIDA: urgence: Remèdes à la pénurie alimentaire

 

Une courte trêve dans le manque de variété alimentaire : Don de viande aux villageois.

 

Contraste sidérant pour le voyageur de passage venant d’occident. L’excédent alimentaire visible partout de vient dans les brousses reculées du Niger un manque, une pénurie alimentaire, si les récoltes ne suffisent pas. Les villageois vivent en quasi-autarcie et sont intimement dépendants.

 

Don de sacs de mil aux familles du village.

 

En 2010, le président arrive au village à la période difficile dite « de la soudure », après une mauvaise année agricole, la prochaine récolte est en attente et les greniers sont vides.

 

Pour pallier à cette situation de pénurie alimentaire, ce sont 14 sacs de mil qui sont acheminés et distribués aux familles des enfants scolarisés du village. Les fournitures scolaires sont renouvelées pour poursuivre l’aventure de l’école au village.

 

2011

 

 INTENSIFICATION DU PARTENARIAT AVEC LES GROUPEMENTS DE FEMMES DE L’ADER

 

Importation de savon traditionnel directement en relation avec les groupements de l’Ader par LE PONT.

 

Plus de 100 kg de savon ainsi envoyé du Niger.

 

LE PONT importe cette année des nattes traditionnelles et des objets de la vie courante des brousses du Niger pour diversifier et promouvoir des savoir-faire traditionnels respectueux de l’environnement au Niger à travers la vente de ses produits.

 

2012

 

2012 Projet des ECO-CASES NOMADES AFRICAINES

 

Le Pont lance le concept du Village africain : Eco-cases nomades. Mettre en valeur les objets artisanaux et la culture du Niger par la vente et la location de cases.

 

Le pont entend ainsi pérenniser des relations soutenues en commerce équitable avec les artisans du Niger et marquer sa différence en matière de promotion de ses activités.

 

LE PONT a l'honneur de recevoir la grande artisane maroquinière HADIZA AHMED pendant 1 mois et demi , elle rencontrera M. le maire de l'Isle-en-Dodon, Jean-Louis Brousse, participera à plusieurs festivals et rencontres et proposera une expositions de ses créations originales chez BAKO dans la case du PONT.

 

2013-2014-2015

2016

 

L’école de sabon’Guida en 2016 : voyage du président BAKO àu Niger :Enfin totalement

équipée en manuels scolaires !

 

Réunion locale à Niamey entre le président du PONT BAKO, HABSOU (troisième en partant de la gauche) originaire d’un village voisin de Sabon’Guida et nouveau membre actif du PONT ainsi que la maroquinière HADIZA AHMED que le PONT a accueilli chez BAKO et aidé à vendre son artisanat sur les festivals de la région en 2012.

 

Le « maïgari », ou chef coutumier du village de Sabon’Guida, le nouveau directeur et BAKO se sont réunis pour l’équipement de toute l’école du village en manuels scolaires de lecture et d’apprentissage du français.

 

Tout est réglé en une journée et un repas partagé avec cette délégation de Sabon’Guida avant de reprendre la route vers le village avec les manuels tant attendus !

 

construction des classes : 4 classes dont 3 en semi dur et arrivée de 2 nouvelles enseignantes.

 

 

2017

 

 

LE PONT DE LA MAGGIA, confie à Hadjara en visite en France la mission de transmettre ses instructions pour ses actions au Niger.

 

1. A M. Ismaël BOUBACAR, chef de la communication et coordinateur des projets du PONT au Niger, un équipement informatique et de communication : Ordinateur portable reconditionné à neuf  . Deux talki-Walki  . Un appareil Photo et une perceuse visseuse électrique sans fil ainsi que ses deux chargeurs .

 

2. A Mme Habsou TALATA KAKA, chef de mission Artisanat du PONT au Niger : LE PONT la missionne afin qu’elle se procure l'huile de ADOUWA du Niger chez les productrices.

 

3. Au Chef du Village Abdulkarimoun TANKO et au directeur de l’Ecole élémentaire mixte de Sabon’Guida : Dans le but constant depuis 2008 de contribuer au développement de l’école primaire de Sabon’Guida, LE PONT lui attribue une aide financière. Ceci afin de continuer les travaux d’élévation des classes en banco pour accueillir les élèves, d’acquérir des fournitures scolaires ou toute autre dépense jugée nécessaire.

 

4. A L’association Nigérienne BA MAI YI SAI ALLAH, association venant en aide aux orphelins du village de Garadoumé, voisin de Sabon’Guida , Bouza, république du Niger sollicitant par un courrier signé de Mmes Hawa KAKA, Acha KAKA, Acha MOUSSA et M. Adamou TALLABE le soutien du PONT DE LA MAGGIA, :Afin de contribuer au développement de leurs actions de solidarité envers les enfants orphelins, LE PONT leur envoie une aide financière.

 

7. Pour soutenir enfin les villageois de Sabon’Guida et Garadoumé confrontés à une difficile période de soudure, LE PONT attribue une aide financière pour acheter des denrées nécessaires à tous.

 

 

2018